Comprendre la difficulté des mots-clés

Comment la vérifier, la calculer et qu'est-ce que la difficulté des mots-clés ?

  • Que signifie "difficulté des mots-clés" ?

En matière de marketing web, l'optimisation pour les moteurs de recherche est connue comme le seul moyen donnant des résultats réguliers et pérennes. Certains articles, vieux de plusieurs années, peuvent continuer à générer du trafic intéressant, surtout s'ils sont mis à jour et optimisés pour répondre à l'algorithme, en constante évolution, de Google.

Les mots clés sont au cœur de l'optimisation pour les moteurs de recherche.

Les mots clés sont des déclencheurs qui aident et incitent Google à inclure vos contenus dans les résultats de recherche.

Comme de nombreuses entreprises ciblent les mêmes mots clés spécifiques, il y a une surenchère continu pouvant rendre difficile le classement pour une requête de recherche particulière, à la fois de manière organique, référencement naturel, et par le biais de la publicité payante au clic, Google Ads. C’est pourquoi, les analystes SEO et les spécialistes du marketing web ont perfectionné « l'art de l'efficacité » en analysant la difficulté des mots clés et en choisissant les mots et les phrases les plus faciles à classer.

difficulté des mots-clés
Comment choisir ses mots-clés ?

  • Qu'est-ce que la difficulté des mots-clés ?

Si vous possédez un blog de voyage, le mot-clé le plus évident pour lequel vous pouvez essayer de vous classer est « voyage ». Cependant, à moins que vous n'ayez le temps et l'argent pour rivaliser avec les géants du domaine comme Promovacances, Tui, Selectour et les autres, il est peu probable que vous apparaissiez sur la première page pour ce mot-clé "voyage". De même, si vous possédez une agence de voyage indépendante, vous pouvez essayer de vous classer pour "réserver un vol". Ici encore, les mêmes géants, plus les compagnies aériennes, seraient également mieux positionnés que vous !

Cette capacité à se classer favorablement, ou non, pour un mot-clé est connue sous le nom de "difficulté de mot-clé". Dans l’idéal, vous voulez vous classer sur la première page pour les mots-clés que vous ciblez. Une étude récente note qu’il faut même se classer parmi les trois premiers résultats non rémunérés sur cette première page, pour obtenir le plus de clics et donc de visites. N’oubliez pas que les résultats organiques, naturels, sont toujours les meilleurs car ils sont gratuits.

Lorsque vous enchérissez sur des mots-clés avec Google Ads, ou d'autres plateformes d'annonces payantes, vous pouvez voir le mot "concurrence". Les personnes qui débutent dans le référencement peuvent confondre cela avec la difficulté des mots-clés, mais il y a une différence. La concurrence fait spécifiquement référence à la difficulté de se classer pour un mot-clé dans les résultats de recherche payants. La difficulté des mots clés (keyword difficulty) s'applique spécifiquement aux résultats de recherche organique, le référencement naturel.

  • Comment la vérifier ?

Une fois que vous aurez compris les bases de l'optimisation pour les moteurs de recherche et son fonctionnement, vous saurez rapidement quand un mot-clé est difficile à classer. "Voyage" et "Réservez un vol", par exemple, sont des mots qui n'ont pas de sens en termes de temps et d’énergie à dépenser. Cependant, lorsque les mots clés deviennent moins génériques et plus complexes en termes de longueur et d'inclusion de mots (voyage en écosse sur le whisky par exemple), il devient beaucoup plus difficile de prédire comment un site peut être classé.

Une façon simple de le vérifier est de saisir votre mot-clé sur le moteur de recherche et de voir ce qui en ressort. Si votre site ne figure pas déjà sur la première ou la deuxième page, il peut être difficile de vous classer pour ce mot-clé. Si le mot-clé occupe une petite niche, cependant, et n'a pas été précédemment incorporé dans le contenu de votre site, alors une recherche plus approfondie peut être nécessaire.

Pour cela, vous devrez peut-être faire appel à des agences de référencement pour vous aider à analyser la difficulté de classement pour un mot-clé particulier. Les agences de référencement ont généralement accès à différents logiciels qui les aident à effectuer cette étude. Si vous continuez à faire du marketing web en interne et que vous vous demandez comment vérifier la difficulté d'un mot-clé par vous-même, vous devrez investir dans ces logiciels. Nombre d'entre eux fonctionnent dans un environnement virtuel en ligne (SAAS) et ne nécessitent aucune installation.

  • Comment la calculer ?

La façon de calculer la difficulté des mots-clés dépend de l’outil utilisé. Celui-ci s'appuiera sur ses propres algorithmes pour déterminer ce qui rend un mot-clé difficile à classer ou non. La plupart des outils logiciels utilisent un classement de 0 à 100. Certains gardent les chiffres comme des nombres, tandis que d'autres les considèrent comme un pourcentage. Quel que soit le type de méthodes utilisés, le calcul général est que 0 est le plus facile et 100 le plus difficile.

Toutefois, lorsqu'il s'agit de savoir comment trouver la difficulté d'un mot-clé, les agences SEO peuvent aligner des chiffres avec les niveaux de difficulté de différentes manières. Les entreprises qui utilisent des fourchettes de pourcentage affirment généralement qu'un niveau de difficulté inférieur à 60 % est une faible difficulté. Ces mots clés sont les plus faciles à classer, mais peuvent aussi être difficiles à trouver parce qu'ils appartiennent à des niches très spécifiques. Une fois trouvée, cependant, un bon mot clé vaut son pesant d’or sur le marché de l'optimisation.

Les niveaux de difficulté moyens ont tendance à se situer entre 60% et 80%. Pour ces mots-clés, il sera difficile de se rendre à la première page des résultats des moteurs de recherche, mais ce n'est pas impossible. C'est surtout le cas si votre entreprise, ou votre site web en général, a développé un niveau d'autorité dans un domaine particulier et a attiré beaucoup de Backlinks de sites réputés au fil des ans. Tout ce qui dépasse 80 % est considéré comme difficile. Ce sont les mots clés qu'il faut éviter et laisser aux sites web plus établis, qui ont passé des années à établir leur autorité dans leurs domaines.

  • Qu'est-ce qui rend le classement des mots-clés difficile ?

Les agences ont leurs propres variables, ce qui les aident à décider quels mots-clés sont plus difficiles à classer que les autres. Une façon pour votre entreprise de calculer la difficulté des mots-clés est de vérifier le nombre et la qualité des domaines de référence pour les dix premiers résultats liés à un mot-clé spécifique. Par exemple, si les premiers résultats sur la première page font une moyenne de 100 Backlinks, provenant de sources de premier plan, il sera difficile pour une petite entreprise d'être compétitive.

Une autre mesure que vous pouvez utiliser est le taux de clics. Notez que si un article comporte tous les bons mots clés et qu’il est parfaitement optimisé, il peut apparaître sur la première page et même dans les trois premiers résultats. Toutefois, il se peut que ce ne soit pas ce que les internautes recherchent pour cette requête particulière. Cela peut se produire lorsqu'une marque utilise un mot commun pour un nom, ou lorsqu'un mot ou un terme a plusieurs significations.

Enfin, vous pouvez également prendre en considération la popularité ou le volume d'un mot-clé spécifique. Par exemple, dans le cas des voyages, il existe de nombreuses grandes entreprises et de petits blogs qui écrivent chaque jour sur les voyages, ce qui en fait une cible populaire. Si votre stratégie de référencement s'étend aux médias sociaux, ce que je recommande, l'utilisation de ces mots clés comme balises peut en fait ne pas être fructueuse, car il y a trop d'autres sites qui font la même chose. Vous risquez alors de vous égarer dans le labyrinthe des médias sociaux.

Qu'est-ce qui rend le classement des mots-clés difficile ?
Comment trouver les mots-clés faciles et rapide à positionner ?

  • Que cette difficulté signifie pour mon entreprise ?

La difficulté des mots-clés étant spécifiquement liée aux résultats de recherche organique, de nombreuses personnes ne voient pas d'inconvénient à continuer à rechercher des mots-clés difficiles. Cependant, il est important de se rappeler que si le classement organique des mots-clés ne vous coûte pas un centime, la création du contenu, qui permet d'atteindre ces résultats, a un coût.

Que le contenu soit créé par vous-même ou une équipe de rédacteurs, vous investirez du temps et de l'argent. Il n'y a rien de mal à intégrer des mots-clés difficiles à classer dans votre contenu. En fait, rien qu'en parlant de vos produits et services, nombre d'entre eux sont des inclusions inévitables. Cependant, lorsqu'il s'agit de vos mots-clés ciblés, vous devez vous concentrer sur les recherches pour lesquelles vous pouvez être classé.

Si vous ne le faites pas, vous aurez à supporter le coût d'opportunité du trafic organique que vous auriez pu générer autrement. Cela se traduit souvent par une perte de ventes, de revenus et de profits potentiels. Il peut même en résulter une perte d'opportunité médiatique. Comment ? Lorsque des journalistes écrivent des articles très spécifiques et de niche, ils peuvent s'appuyer sur des experts locaux dans ce domaine, pour fournir des informations qui leur sont créditées. Cependant, si vous avez essayé de vous classer pour des mots-clés plus difficiles, ils risquent de ne pas vous trouver.

  • Comment trouver des mots-clés faciles à classer ?

De nombreux experts en référencement vous diront que les mots-clés les plus faciles à classer sont les plus difficiles à trouver. C'est généralement vrai, mais pas toujours. Si votre site web fonctionne depuis un certain temps et que vous produisez régulièrement du contenu, il se peut que vous ayez déjà des mots-clés organiques pour lesquels vous êtes naturellement bien classé, mais vous ne le savez pas encore.

Par exemple, vous pouvez consulter les données de Google Analytics et sélectionner Acquisition - Search Console – Requêtes pour voir quels résultats de recherche ont amenés les utilisateurs sur votre site au cours de la semaine, du mois, du trimestre, de l'année écoulée ou depuis la création du site. C'est un bon point de départ pour les sites web qui ont déjà accumulé un certain trafic.

Bien qu'il soit utile de vérifier les mots clés faciles qui vous positionnent « sans travail », vous devrez également en trouver de nouveaux que vous pouvez optimiser délibérément. Cela nécessitera de la créativité et une recherche plus approfondi. Nombre des outils qui peuvent être utilisés pour vérifier la difficulté des mots clés font généralement des recommandations pour des mots clés similaires ou plus complexes, qui sont plus faciles à classer.

  • Quels autres outils dois-je combiner avec cette analyse de mots clés pour améliorer ma visibilité ?

L'analyse de la difficulté des termes à positionner est un aspect important de toute stratégie de référencement. Néanmoins, une stratégie marketing web qui ne repose que sur le classement des mots-clés faciles est vouée à l'échec. Il s'agit d'une approche unilatérale d'une discipline aux multiples facettes. Il existe de nombreux autres aspects du référencement qui doivent se conjuguer pour créer une stratégie gagnante.

Par exemple, le paiement au clic est un excellent moyen d'améliorer les chances de classement pour un mot-clé particulier par le biais d'enchères. Après tout, de nombreuses petites entreprises sont lancées sur le terrain avec des budgets qui peuvent temporairement affronter des géants dans leur domaine. Dans certains cas, l'entreprise peut être en mesure de dépenser un tiers de son budget annuel au cours du premier mois pour faire une entrée remarquée, puis dépenser moins pour maintenir l'élan par la suite. L’inconvénient de cette stratégie est que vous disparaissez quand vous arrêtez de payer.

Une autre stratégie complémentaire consiste plus simplement à créer un véritable contenu. Il n'est pas nécessaire d'optimiser chaque élément de contenu en fonction des moteurs de recherche. Le référencement amène de nouveaux visiteurs, mais c'est un contenu intéressant qui fait que les gens reviennent. Concentrez-vous sur la création d'un contenu informatif et divertissant afin d'offrir une valeur ajoutée à vos clients.

  • Comment créer un contenu authentique qui apporte de la valeur ?

Si votre stratégie de marketing a été longtemps axée uniquement sur le référencement payant, il peut être difficile de prendre l'habitude de créer du contenu authentique. De nombreuses entreprises le font en publiant sur Facebook Live des vidéos amateurs ou des photos de mauvaise qualité sur Instagram. Ces contenus sont authentiques, mais ils ne sont pas informatifs ou divertissants pour les raisons recherchées.

Un tutoriel est un exemple de contenu authentique qui apportera de la valeur à vos clients. Pour revenir à l'exemple du voyage, une agence de voyage peut créer un contenu optimisé pour savoir comment réserver un vol bon marché vers la Martinique cet été. Dans ce contenu, la société partagerait quelques conseils sur la manière dont les gens peuvent trouver des vols bon marché par eux-mêmes, puis terminerait par un appel à l'action pour demander une assistance professionnelle afin d'obtenir des tarifs encore plus intéressants.

Pour cette même compagnie, le véritable contenu ressemblerait davantage à un tutoriel vidéo sur la façon de préparer ses bagages pour un voyage en Martinique. Cette vidéo pourrait être incluse sur le site web ou même envoyée aux clients immédiatement après la réservation de leur voyage. La vente est déjà faite, mais la vidéo apporte néanmoins une valeur continue au client. Si elle n'est pas seulement informative mais aussi divertissante, elle pourra être partagée avec la famille et les amis, ce qui permet de faire connaître votre entreprise de manière organique, sans publicité payante.

  • Que retenir au sujet du choix des mots-clés pour mes contenus ?

Lorsque l'on fait du marketing web avec un budget serré, rechercher les mots-clés pertinents est l'un des meilleurs moyens de travailler intelligemment plutôt que durement. En trouvant et en se concentrant sur les mots-clés qui sont beaucoup plus faciles à positionner, les entreprises peuvent réduire leurs dépenses non seulement en argent, mais aussi en temps. Les dirigeants et les propriétaires ont ainsi le plaisir d'investir davantage dans les aspects essentiels de leur entreprise.

Cela peut faire de l'analyse de mots clés un outil marketing tentant auquel il faut s’intéresser, mais cela ne doit pas se faire au détriment d'autres techniques. Les données démographiques, la publicité, les récits, l'image de marque visuelle et le service à la clientèle ne sont que quelques-uns des nombreux autres aspects du marketing web qui devraient faire partie de votre stratégie globale. N'oubliez pas que le référencement et les mots clés ne font que faire passer la porte aux clients. Il est tout aussi important de les faire revenir.

Demandez votre une étude de mots-clés gratuite :