Payer son référencement uniquement s'il est réussi !

Prêt à en savoir plus?

Téléchargez notre communiqué de presse

Aujourd'hui encore, le numérique fait peur aux petites entreprises. Alors que 85% des Français ont accès à Internet et que 74% l'utilisent tous les jours (source), seuls les grands groupes et les start-ups ont massivement profité de l'explosion du digital.

Les TPE et PME françaises sont à la traîne : 42% des entreprises ayant moins de 50 salariés et 75% de celles ayant moins de 10 salariés disposent d'un site internet (source : Baromètre Opinionway-Priceminister La Poste - octobre 2014).

La France se classe seulement au 16ème rang en Europe concernant la digitalisation de ses entreprises (c'est à dire avoir un site web, un blog, ou une page sur les réseaux sociaux), avec ce que cela implique en termes de compétitivité.

En effet, l'e-commerce génère déjà 70 milliards de chiffre d'affaires et il a créé plus de 100 000 emplois en 2016. D'ici à cinq ans, un quart des achats seront effectués en ligne ! (source)

Et au-delà des ventes en ligne, il ne se passe pas une journée sans que les Français fassent une recherche sur Google ou sur les réseaux sociaux.

revue de presse ranktopay - Revue de Presse

Dans ce contexte, comment réussir à convaincre les TPE/PME de développer leur présence en ligne et de se donner les moyens de réussir ?

Parmi les principales craintes des dirigeants, il y a la peur de ne pas savoir comment s'y prendre pour donner de la visibilité à leur site Internet et la peur de devoir investir beaucoup pour obtenir au final de piètres résultats.

Dans ce contexte, Jean-Baptiste Gayet, le fondateur de RankToPay, a décidé d'innover en cassant tous les codes liés au référencement !

RankToPay a en effet choisi de miser sur la transparence en proposant à ses clients de ne payer le service rendu que s'il est réussi.
Ce service clé-en-mains est particulièrement complet et novateur !

Prêt à en apprendre plus?

Téléchargez notre communiqué de presse

ouest france - Revue de Presse

31/10/2017

ami de google - Revue de Presse

https://www.ouest-france.fr/bretagne/dinard-35800

 

logo letelegramme min - Revue de Presse

25/10/2017

Comment réussir à convaincre les TPE-PME de développer leur présence en ligne et de se donner les moyens de réussir ? C'est le pari du Dinardais Jean-Baptiste Gayet qui a décidé d'innover en cassant tous les codes liés au référencement. Parmi les principales craintes des dirigeants, il y a la peur de ne pas savoir comment s'y prendre pour donner de la visibilité à leur site Internet et de devoir investir beaucoup pour obtenir au final de piètres résultats. RankToPay a choisi de miser sur la transparence en proposant à ses clients de ne payer le service rendu que s'il est réussi. Contact : jbgayet@ranktopay.com
© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/ille-et-vilaine/saint-malo/referencement-internet-ranktopay-casse-les-codes-25-10-2017-11715304.php